Comment choisir un VTT ?

Les VTT se développent bien depuis sa naissance dans les années 1990, et aujourd’hui, les grandes marques proposent de nombreuses réductions pour différents budgets. Pour choisir correctement un VTT, il faut avant tout définir la fréquence de vos sorties. En réalité, votre budget doit être cohérent avec votre pratique. Les VTT d’entrée de gamme ne pourront pas résister à une conduite régulière dans des conditions météorologiques variables. Par conséquent, si vous prévoyez de pratiquer régulièrement, investissez un peu plus lors de l’achat pour éviter de vous sentir déçu et/ou frustré. Mais comment choisir un VTT ?

Type de suspension : semi-rigide ou suspension complète ?

Le cadre semi-rigide n’a qu’une seule suspension avant, ce qui est indispensable pour les VTT. La fourche à suspension absorbe les vibrations, les chocs et maintient la roue au sol. Mieux elle aura de trajets, mieux elle est susceptible d’absorber les chocs. Le cadre semi-rigide est plus simple à fabriquer, il est donc moins cher et plus facile à nettoyer. Si vous achetez votre premier VTT, on vous recommande de vous orienter vers ce vélo.

Le cadre à suspension intégrale a une fourche avant (fourche avant) et une fourche arrière (amortisseur) pour offrir un plus grand confort et une meilleure absorption des chocs sur les routes accidentées. Son coût est souvent un peu plus cher que les vélos semi-rigides. Il s’adresse notamment aux cyclistes ayant déjà pratiqué le VTT ou qui sont en relief dans leur région. Pour le sport, veuillez utiliser un verrou d’amortisseur pour éviter le pompage. Pour plus d’information, veuillez visiter ce site www.cyclopedie.fr

Type de frein : mécanique ou hydraulique ?

Les freins mécaniques présentent de véritables avantages par rapport aux freins hydrauliques, et ils ne sont pas des moindres. Pour le fat bike électrique, le coût d’entretien est quasi inexistant : en particulier, il n’y a pas besoin de vérifier le niveau d’huile et il est plus léger que l’hydraulique. On vous rappelle que les freins hydrauliques fonctionnent sous « haute pression » et que les fuites d’huile hydraulique ou les plus petites bulles d’air entraîneront une réduction significative de l’efficacité de freinage, voire une perte complète de sa capacité. Par conséquent, il est nécessaire de vérifier très régulièrement les fuites et de la remplacer régulièrement pour s’assurer qu’il n’y a pas d’air dans le système et que l’huile hydraulique est propre.

Les freins à disque hydrauliques sont bien sûr plus chers, mais ils seront mieux accommodés si vous voulez faire du VTT ou du vélo à grande vitesse de manière très déterminée. Les freins hydrauliques disposent aussi d’ une plus grande gradualité, une meilleure puissance et vous pouvez régler les freins plus facilement. Cependant, si vous ne parcourez pas de longues distances, les freins mécaniques sont plus que suffisants pour vous. Grâce à un réglage précis, il peut être aussi efficace qu’un frein hydraulique.

Quoi qu’il en soit, il est essentiel que vous choisissiez un frein hydraulique ou un frein mécanique, vous devez vérifier régulièrement l’état du disque pour vous garantir que le disque est propre, non usé, déformé ou fissuré, afin de ne pas causer de désagrément à votre personne . Le site cyclopedie vous donne plus de détails pour bien choisir son VTT.

Le type de transmission : Combien de vitesses ? Quelles poignées ?

Les poignées tournantes sont faciles à utiliser et ergonomiques, les manettes permettent des changements de vitesse plus précise et plus rapide. Il est important de choisir une poignée, connue aussi sous le nom grip, confortable qui affaiblit les chocs, s’adapte à la taille de votre paume de main et vous donne une bonne sensation de conduite. Il est possible de choisir entre caoutchouc, mousse ou matière synthétique.

Le grand nombre de vitesses permet à la fréquence de pédale de s’ajuster au terrain et offre une grande polyvalence. La référence pour les vélos de montagne est le double pignon, et le choix de la vitesse est plus simple et plus léger. Actuellement, on est de plus en plus enclins à utiliser un seul pignon pour utiliser la vitesse plus facilement.

Pensez à économiser une petite partie de votre budget pour procurer le matériel indispensable aux vélos de montagne : chaussures de vélo de montagne, casques, hydratation, gants, réparations et entretien. Plus d’explication sur le matériel incontournable, le site cyclopedie vous donne plus d’information.

Les tailles de roues

Le constructeur propose des vélos de montagne avec des roues de 26 pouces (qui ne sont plus courantes actuellement), des roues de 27,5 pouces ou de 29 pouces.

Les modèles dotés de roues de 26 pouces sont des roues de VTT de taille standard il y a quelques années, et sont maintenant utilisés par les enfants d’environ 10 ans.

Les VTT pour adultes sont équipés de roues de 27,5 ou 29 pouces. Les VTT de 29 pouces ont une excellente performance et plus de confort et une excellente capacité de franchissement d’obstacles, mais leur vitesse de réponse n’est pas très bonne. Le VTT de 27,5 pouces est le plus adaptable, offrant le meilleur compromis entre maniabilité et performance.

 

 

Un panier ajustable adapté à votre vélo
Différents modèles de vélos à trois roues, comment choisir ?